Accueil Date de création : 03/01/07 Dernière mise à jour : 21/10/14 03:29 / 1074 articles publiés

Air Caraibes: le mépris de la programmation!  (Quelques autres trucs sympa en Guyane ...) posté le mardi 21 octobre 2014 03:25

Cette compagnie très connue sur les destinations antillaises fait des erreurs de programmation, au détriment de la clientèle. Vous devez le savoir. Aucune excuse ni compensation financière n'est fournie. 
Le vol Cayenne Paris, prévu de longue date le 31 décembre a été annulé et reporté au 2 janvier. Si le personnel de cette compagnie ne veut pas fêter la nouvelle année en vol, il serait judicieux qu'elle prévienne sa direction lors de l'établissement de la programmation des vols. Et que la compagnie assume ses incohérences.
Mais avec les grèves chez Air France, alors Air caraibes se sent pousser des ailes. Il se pourrait qu'elles fondent au soleil tropical, comme le rêve d'Icare.  
D'autant que les prix des vols chez Air France sont devenus plus sages et équivalents à la concurrence. Il ne faut donc pas se priver de leurs services, et la nouvelle compagnie Transavia  est déjà sur le marché!
https://www.transavia.com/hv/fr-FR/accueil

Si vous avez des miles flying blue, ils sont pris en compte !

Alors la vie redevient légère, avec Air France !
DD. 

lien permanent

Héritage Hmong . Un projet de documentaire.  (Le coin du photographe ... Voir et ressentir ...) posté le vendredi 17 octobre 2014 01:55

Blog de domguyanais :JOURNAL DE L'AMAZONIE EN EVOLUTION, Héritage Hmong . Un projet de documentaire.

Le peuple Hmong est réputé pour sa discrétion. Cela n'empêche pas de mieux connaitre son histoire, plus particulièrement de ceux qui ont décidé de fuir une dictature. Ils sont arrivés en France. En Guyane,  ils ont pu retrouver une Nature qu'ils connaissaient déjà par coeur. 
Mais la nouvelle génération, sait elle tout du passé familial, et de ce qui a porté l'espoir de vivre plus libre, encore libre, toujours libre?
Un projet de film documentaire, que vous devez soutenir  pour aider les Hmong à vivre libres avec leur mémoire.

http://www.touscoprod.com/fr/heritagehmong

Blog de domguyanais : JOURNAL DE L'AMAZONIE EN EVOLUTION, Héritage Hmong . Un projet de documentaire.


Une idée du synopsis: (extrait du site de production)
"Il faut savoir que de nombreux Hmong, hommes, femmes et enfants, réfugiés dans la jungle laotienne, dans la zone de Xaysomboun pour être précis, sont traqués, pourchassés par des soldats, vivant dans la peur, la maladie, et surtout dans l'indifférence la plus totale. Encore aujourd'hui, ils sont des milliers à subir une campagne de répression féroce, voire d'extermination, menée en toute impunité depuis plus de trente ans par le Pathet Lao. C'est pour avoir servi dans les rangs de l'armée de l'Union française à l'époque de la bataille de Diên Biên Phu en 1954, puis sous les ordres de l'armée américaine durant la guerre du Viêt Nam que nombre de ces Hmong vivent cette situation abominable dans la jungle, aux côtés de leur famille.

Je pressentais combien il était important de s'intéresser à ce peuple opprimé qui n'a pas de pays et qui s'est retrouvé dispersé dans le monde après la guerre d'Indochine et du Viet Nam. Il fallait que je les rencontre pour les sortir de leur anonymat.
Parmi toutes les rencontres, l'une d'elle m'a particulièrement marqué. Il a 68 ans et s'appelle Tchong Heu Vang. Dès notre première entrevue, j'ai été captivé par son histoire et par l'atmosphère qui se dégageait de son logement familial. Il a quitté le Laos en 1979 en prenant un aller sans retour pour la France avec sa femme et ses enfants. Réfugié politique, il vit aujourd'hui à Lisieux depuis trente-cinq ans dans une atmosphère familiale traditionnelle où le pays d'origine est toujours mythifié. La seule ombre du tableau est le "mal du pays" qui taraude Tchong Heu. La nostalgie est ce qui lui reste alors que la prespective du retour devient un rêve chimérique. A ce moment, j'ai senti que je "tenais" mon personnage principal. Je me suis dit, il faut faire un film car il a envie de raconter et moi j'ai envie de dire, de témoigner, de donner une identité à cet immigré hmong et grâce au film, pouvoir garder une trace de son histoire."


Bonne chance à ce projet passionnant !

DD. 

lien permanent

La pollution acide de l'Océan.  (C'est durable ? ou ephemere ?) posté le jeudi 09 octobre 2014 15:00

Blog de domguyanais : JOURNAL DE L'AMAZONIE EN EVOLUTION, La pollution acide de l'Océan.

Pour comprendre ce phénomène mondial de l'acidification des océans, vous pouvez lire en anglais cet ouvrage:

http://global.oup.com/academic/product/ocean-acidification-9780199591091;jsessionid=D358AB39958B3DE9CE0A192700221E1C?cc=fr&lang=en&
 
Mais plus simple,  et en français, vous pouvez en suivant les liens, faire quelques expériences chimiques qui vous apprendront ce que l'acidification des océans, liée à l'augmentation du CO2 de l'athmosphère, aura comme conséquences sur la biologie marine, et les organismes calcificateurs.

http://www.lepetitjournaldemayotte.travelblog.fr

Sélectionné pour vous par DD. 

lien permanent

Journal des espèces.  (C'est durable ? ou ephemere ?) posté le jeudi 02 octobre 2014 03:40

Allons au plus simple, j'ai rêvé d'un journal des espèces qui informerait en remps réel de l'évolution de la situation des espèces. WWF l'a fait !
Le constat est désespérant pour la vie sur Terre.
Depuis 1970, le nombre d'espèces a diminué de moitié.

http://www.franceguyane.fr/actualite/france/moitie-moins-d-animaux-sauvages-sur-terre-qu-il-y-a-40-ans-rapport-wwf-213405.php

Je vous donne le lien avec le journal France Guyane dont l'analyse est pertinente. Il faut noter que pendant ce temps, la population humaine mondiale a doublé:

http://www.statistiques-mondiales.com/croissance_population.htm

Ce qui peut en être déduit, c'est que l'espace occupé par l'espèce humaine est proportionnel à la destruction du nombre d'espèces.

L'Amazonie était le refuge biologique "impénétrable" , le poumon de la planète. Comme la planète fume, ses poumons sont encrassés.

Extrait d'un article du Journal "Le Monde" du  29 09 14 : 

"Ils évoquent des disputes au sein même de leur communauté. Mais surtout, ils affirment être persécutés en permanence et même pris pour cible par des Blancs de passage, des bûcherons illégaux, narcotrafiquants ou chercheurs d’or. Ils disent avoir peur. Et puis ce souvenir tragique qui les hante et qui remonte à trois ou quatre ans, lorsque des hommes armés ont tué de nombreux membres de l’ethnie, surtout les plus âgés, avant de jeter leur corps dans une fosse commune. « Nous avons ressenti une profonde méfiance vis-à-vis des Blancs, relate l’interprète. Pour eux, tous les Blancs étaient des ennemis, il a fallu expliquer. »

« C’est toute la région qui est sous pression », observe l’anthropologue Marcelo Piedrafita, installé à Rio Branco depuis plus de vingt ans. Il cite pêle-mêle les trafics de drogue transfrontaliers, d’armes, les coupes de bois illégales, évoque cette loi forestière votée en 2002 au Pérou et qui a entraîné un processus de concessions pétrolières, minières et d’exploitations forestières, réduisant l’espace des peuples indigènes."

Blog de domguyanais : JOURNAL DE L'AMAZONIE EN EVOLUTION, Journal des espèces.
 
Si nous revenons au rapport du WWF, ce sont surtout les espéces vivant en eau douce qui ont été atteintes:

"Les zones les plus touchées sont l'Amérique Latine (-83%), suivie de près par la région Asie-Pacifique, et ce sont les espèces d'eau douce qui ont payé le prix fort (-76%) quand les espèces terrestres et marines ont diminué de 39%."

Ainsi quand notre Président diminue les prestations familiales, c'est qu'il faut comprendre que la croissance de la population ne peut qu'apporter plus de difficultés, à cohabiter avec nos congénaires, déjà du fait des corruptions innombrables afin d'affirmer son pouvoir par tous les moyens, et aux dépends de la vie animale, dont nous sommes largement tributaires.
Blog de domguyanais : JOURNAL DE L'AMAZONIE EN EVOLUTION, Journal des espèces. 
Combien de temps pourront vivre ces pêcheurs de l'Amazonie? En mer, nous pensons de plus en plus à créer des fermes de production ; quand cela deviendra t-il aussi nécessaire dans les grands fleuves mondiaux? A ce moment la situation sera grave...

Blog de domguyanais : JOURNAL DE L'AMAZONIE EN EVOLUTION, Journal des espèces. 
Déjà à Oyapoque, ces pêcheurs m'interpelaient, du fait qu'on leur interdisait de plus en plus de sortir pêcher. Il ne leur reste plus qu'à réparer les filets, ou donner de la valeur ajoutée à leur poisson, ou bien s'orienter vers le tourisme...

Blog de domguyanais : JOURNAL DE L'AMAZONIE EN EVOLUTION, Journal des espèces. 
Tant que la pêche utilise des moyens limités pour prélever dans le milieu, l'équilibre peut être conservée. Il ne faudrait pas que certains aient la mauvaise idée d'utiliser des moyens plus destructeurs.
Mais la disparition d'espèces ne trouve pas son origine seulement par une pêche intensive. La destruction des milieux environnementaux est aussi une grande part de la disparition. La fracturation pour l'exploitation des ressources en gaz et pétrole est dévastatrice. Les nappes phréatiques sont polluées, l'air est aussi atteint par des composés souffrés .
Lire un extrait de : http://www.arte.tv/fr/le-gaz-de-schiste-et-la-fracturation-hydraulique/4147236.html
"Pour garder les fractures ouvertes, les foreurs ajoutent du sable à l’eau ainsi que toute une panoplie de produits chimiques aux effets divers, censés faciliter la fracturation : des anticorrosifs pour éviter que le mélange n’attaque les tubes, des biocides pour tuer les bactéries qui pourraient refermer les fissures, des agents réducteurs de tension superficielle... Certains produits étant ajoutés pour contrecarrer les effets des autres, le mélange injecté dans le puits peut comporter plus d’une centaine d’ingrédients."

Blog de domguyanais : JOURNAL DE L'AMAZONIE EN EVOLUTION, Journal des espèces. 
Si ce pêcheur de crevettes (Camarao, d'où le nom de Cameroun) veut survivre grâce à sa pêche, il devra surement combattre l'exploitation des gaz de shiste.
Un documentaire sur Arte explique la donne: Gasland.  
http://www.arte.tv/fr/Gasland/4132582.html 

Sélectionné pour votre conscience, DD.  

lien permanent

Ce jour, on lit gratuit ! (et pas demain!)  (Quelques autres trucs sympa en Guyane ...) posté le mardi 30 septembre 2014 11:15

Blog de domguyanais :JOURNAL DE L'AMAZONIE EN EVOLUTION, Ce jour, on lit gratuit ! (et pas demain!)

En raison de grèves d'imprimeurs, le journal de Guyane "France Guyane" est gratuit, ce jour, sur son édition du web...

http://www.franceguyane.fr/


Demain est un autre jour !

DD. 

lien permanent
|

ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à domguyanais

Vous devez être connecté pour ajouter domguyanais à vos amis

 
Créer un blog